pascal2

S’il veut pérenniser cet art du fil breton, Pascal Jaouen veut avant tout faire évoluer

la broderie et la sortir de son cadre traditionnel. Particulièrement attaché à la broderie du « pays de Quimper » - dit le pays Glazik - avec ses motifs au fil de soie et aux couleurs chatoyantes, il crée et brode sa première composition « Le tapis d’Orient ».

tapisdorient



Exposée à la 1ère Biennale de Broderie d’Art à Bayeux en 1995, la réalisation interpelle et enthousiasme par son ambiance étonnamment orientale. Ce succès l’incite à poursuivre dans cette voie créatrice : la réalisation de compositions au fil de soie, matériau noble qu’il affectionne, en s’inspirant des points et des motifs des costumes que portaient les hommes de Quimper. Il y ajoute son inspiration personnelle dans des motifs aux graphismes originaux et n’hésite pas à associer aux fils de soie des végétaux comme l’oyat, plante qui pousse sur les dunes, mais aussi des perles de verre et des galons. Cette broderie ainsi révisitée, tranformée en création contemporaine, que Pascal Jaouen appelle « Broderie Glazig » fait la renommée de l’Ecole de broderie d’art de Kemper.

Son travail attire le regard des plus avertis, ce qui l’amène à exposer à Tokyo et à réaliser la broderie de l’habit d’académicien de l’architecte Michel Folliasson en 1999. En 2001 et 2002, sollicité par M.Yves Sabourin, chargé de mission pour le textile à la délégation aux Arts Plastiques du Ministère de la Culture, il va participer à la création de plusieurs pièces contemporaines dans le cadre de l’exposition « Métissages » présentée au Musée du Louvre, puis au Mexique et aux Etats-Unis. Après quelques années d’enseignement, bouillonnant d’idées créatrices, il confectionne et brode des vêtements haut de gamme. Puisant son inspiration des motifs traditionnels, il les transpose sur des modèles contemporains qu’il crée également. Sa première collection, intitulée « Itinérances » présentée en 2002 dans le cadre des Premières Rencontres Internationales du Textile organisé à Quimper conjointement par l’Ecole de Broderie d’Art et l’Association Broder à Quimper et en 2003 sur plusieurs sites, connaît un grand succès. Aussi, en 2003, il ouvre un atelier de confection et propose aux particuliers des créations personnalisées pour des robes de mariées, des tenues habillées ou des costumes. En 2005, il publie un ouvrage sur la broderie Glazig intitulé « Le Brodeur bleu » aux Editions du Télégramme, en collaboration avec la journaliste Danièle Le Pape et la photographe Florence Grall.

 

En 2008, Pascal propose au public un nouveau défilé avec le collection « Regards vers l’Ouest » et le succès est au rendez-vous.

pascalmaevakatellbustierhenriot

En 2010, le défilé/spectacle « Au fil des 3 éléments » est présenté devant plus de 4 000 spectateurs. S’en suit une exposition qui attire plus de 15 000 visiteurs en 2011.

 Le livre Pascal Jaouen sort en mai 2011 et est vite en rupture de stock, les cours de l’école sont pleins et le carnet de commande déborde…

 Comme si cela ne suffisait pas, Pascal prend le pari fou de lancer sa gamme de prêt à porter, suite logique de son travail de création…

 Les contacts sont pris avec le Canada et d’autres projets se mettent en place… comme une évidence.